••• IyaTraore.com - Soccer Freestyle •••
Recherche










..: L'histoire de Iya depuis ses débuts jusqu'à aujourdhui, profesionnel du freestyle :..
Untitled Document

TRAORE Iya

Né en 1986 (Guinée)

Le foot:
Comme tous les jeunes de son village natal, le football ne fût qu'un loisir pour Iya. Il commença dans la rue en tant que gardien de but, où il hérita du surnom de Sabala, un gardien de but d'une grande renomée.
A 10 ans, son père décida de l'envoyer continuer ses études dans la capitale Conakry, où il décrouvrit qu'il avait en lui une véritable passion pour le foot.

Là-bas, il rencontra plusieurs amis et forma une petite équipe pour jouer dans la rue. Une fois, il tenta d'endosser le rôle d'attaquant; c'est alors que toute l'équipe se rendit compte qu'il était doué. Il postula alors pour entrer dans le Football Club d'Ibrahim où il entra comme attaquant remplaçant. Retrouvé avec des jeunes de son niveau, Iya n'avait pas de quoi prendre la place de titulaire. Il arrêta l'entraînement et retourna dans la rue.
C'est avec des enfants plus jeunes d'au moins 6 à 8 ans, qu'il s'entaînait tous les jours.
Un jour, quelques titulaires de l'Ibrahim F.C. lui proposa un petit match amical contre son équipe plus jeune. Ce match fini par une victoire de l'équipe d'Iya. Impressionnés, les titulaires compris qu'il devait jouer en tant que titulaire. L'entraîneur le contacta & Iya réintégri l'équipe en tant qu'attaquant titulaire.
S'en suit, plusieurs matchs avec de nombreuses équipes en tant que millieu & attaquant.

En 1998, au retour de son père en Guinée parti en Europe, les fans locaux d'Iya et les vieux sages qu'il connaissait, lui conseilla d'emmener Iya avec lui en Europe où il aurait plus de chance de développer son jeu et de réaliser son rêve: devenir un jour pro. Un jour, son père décida d'aller voir un match où son équipe disputait la finale d'une compétition. Iya y marqua le but d'égalisation qui emmena son équipe vers la session de tir aux buts et vers la victoire. Il y marqua le tir au but victorieux et le dédicassa à son père.

En novembre 2000 Iya est arrivé en france. C'est là que l' aventure se poursuit pour le jeune guinéen. Il entre dans quelques clubs parisiens tel que E.S.P., Paris F.C puis au Paris-Saint-Germain et continue en parallèle ses études tout en aidant son père, commerçant d'art africain. L'accumulation de ses activités ne lui permet pas de s'entraîner avec la rigueur qu'on lui demande et le PSG décide de ne pas continuer avec lui.
Pas défaitiste, Iya décide de continuer le football mais de manière pour le moins originale. Sa passion, ce sera celle qu'il exprime devant des spectateurs ébahis.

Il s'exerce un peu partout. Dans le métro, dans la rue lorsqu'il va faire ses courses, dans les lieux touristiques (Trocadéro, Champs-Elysées, Châtelet...) et même en cours! Iya ne quitte plus son ballon et les gens qui le voient à l' oeuvre l'encouragent.

Il devient un freestyler hors-pair Et son assiduité va payer! Il est invité dans des émissions télévisées ("L'été de tous les records" où il bat le record du monde pour une figure qu'il a lui-même inventée), les grands équipementiers le veulent pour leurs opérations évènementielles et il participe même à des matches exhibitions en compagnie de grands joueurs, qui, le voyant à l' oeuvre, n' hésitent pas à le féliciter. Iya pratique la maîtrise du ballon avec une grande technique mais aussi avec beaucoup d' humour. Il n' hésite jamais à aller au devant du public, prouvant ainsi que les figures qu'il a inventées ne sont pas "des tours de magie" mais peuvent être reproduites par n' importe qui.

Pour autant, le jeune prodige n' a pas oublié ses rêves (ni ses études auxquelles il se consacre assidûment) : mettre à profit les techniques qu'il a engangées en devenant joueur professionnel. Il joue actuellement au PSG (senior 3) après une saison (2005-2006) avec la réserve de pro à FC Tours (Senior DH, PH). Iya aimerait devenir un jour, un joueur professionnel et gagner plein de trophées.